Mot du Secrétaire Permanent

SP 2826

 

Les pays du G5Sahel à savoir : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad constituent un espace regroupant la plus grande concentration des menaces sur la paix la sécurité et le développement.

 

Ces pays sont homogènes sur le plan de leurs caractéristiques physico-naturelles, de leurs indicateurs de développement socio-économique, et aussi homogènes de par l’histoire, la géographie et la culture ou même d’un point de vue géopolitique.

 

Le G5 est perçu comme le bon format et la bonne échelle pour traiter des questions spécifiquement sahéliennes.

 

Il regroupe en effet un ensemble de pays touchés par des fragilités structurelles similaires et présentant un ensemble cohérent..La suite

Espace Membres

3 aout 2017 Strat Jeunes

Visiteurs

212680
Aujourd'huiAujourd'hui298
HierHier385
Cette semaineCette semaine3047
2éme Revue Semestrielle du Secrétariat Permanent du G5S

2éme Revue Semestrielle du Secrétariat Permanent du G5S

2éme Revue Semestrielle du Secrétariat Permanent du G5S, janvier 2017

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

Bamako au cœur des préoccupation de la jeunesse du G5 Sahel .Ministres , experts sont réunis...

Vers la création d’une compagnie aérienne

Vers la création d’une compagnie aérienne

Les ministres en charge des transports des pays G5 sahel se sont réunis les  21 et 22 Avril à...

  • Chefs d'Etat du G5 Sahel

    Chefs d'Etat du G5 Sahel

  • 2éme Revue Semestrielle du Secrétariat Permanent du G5S

    2éme Revue Semestrielle du Secrétariat Permanent du G5S

  • G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

    G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

  • Vers la création d’une compagnie aérienne

    Vers la création d’une compagnie aérienne

Formation sur la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans l’espace G5 Sahel par le Collège Sahélien de Sécurité

formationDu 24 au 28 juillet 2017, le Collège Sahélien de Sécurité a organisé, à Bamako, une formation thématique à destination de la cellule régionale de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent du G5 Sahel (CELLRAD) et ayant pour thème : la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans l’espace G5 Sahel.

Cette formation a réuni 24 auditeurs venant des5 pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), responsables et membres actifs des antennes nationales de la CELLRAD, sous la supervision bienveillante du responsable régional de la CELLRAD, Monsieur Amadou Sall.

Cette formation s’articulait autour de cinq thèmes majeurs :

  • les notions de base indispensables à une bonne appréhension du phénomène de radicalisation ;
  • le contexte géographique, économique social et sécuritaire de la zone du G5 Sahel ;
  • le rôle des médias et des technologies de l’information face à l’extrémisme violent ;
  • leschemins de l’extrémisme violent ;
  • les stratégies de prévention pour lutter contre radicalisation et extrémisme violent.

Cette formation avait pour ambition de délivrer un socle commun de connaissances et d’amorcer le travail en réseau entre les membres des cinq antennes nationales de la CELLRAD.

Au cours de cette formation, les participants ont dressé un constat sans concession de la situation de leurs pays respectifs face à cette menace que constitue l’extrémisme violent.

Une idée force a guidé les débats : la volonté d’améliorer la stratégie de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent, notamment à l’encontre des personnes les plus vulnérables, les jeunes et les femmes. C’est là un enjeu sur lequel l’Union européenne s’engage au côté de ses partenaires, notamment à travers le financement de ce type d’activités qui s’inscrivent dans le cadre du projet d’appui au G5S pour la sécurité au Sahel, financé par le Fonds Fiduciaire d’Urgence.

La cérémonie de clôture de cette formation s’est tenue en présence du Point focal malien du G5 sahel, de l’ambassadeur de l’Union Européenne, du représentant du RSUE, du Directeur de la formation du Centre de Formation des Collectivités territoriales et de nombreux invités parmi lesquels les membres du conseil d’administration du CSS qui s’est tenu en marge de cette formation.