Mot du Secrétaire Permanent

SP 2826

 

Les pays du G5Sahel à savoir : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad constituent un espace regroupant la plus grande concentration des menaces sur la paix la sécurité et le développement.

 

Ces pays sont homogènes sur le plan de leurs caractéristiques physico-naturelles, de leurs indicateurs de développement socio-économique, et aussi homogènes de par l’histoire, la géographie et la culture ou même d’un point de vue géopolitique.

 

Le G5 est perçu comme le bon format et la bonne échelle pour traiter des questions spécifiquement sahéliennes.

 

Il regroupe en effet un ensemble de pays touchés par des fragilités structurelles similaires et présentant un ensemble cohérent..La suite

Espace Membres

19 oct 2017

Visiteurs

245683
Aujourd'huiAujourd'hui40
HierHier661
Cette semaineCette semaine701
3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

3éme Revue Semestrielle d'information du G5S  

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

Bamako au cœur des préoccupation de la jeunesse du G5 Sahel .Ministres , experts sont réunis...

Vers la création d’une compagnie aérienne

Vers la création d’une compagnie aérienne

Les ministres en charge des transports des pays G5 sahel se sont réunis les  21 et 22 Avril à...

  • 3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

    3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

  • Chefs d'Etat du G5 Sahel

    Chefs d'Etat du G5 Sahel

  • G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

    G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

  • Vers la création d’une compagnie aérienne

    Vers la création d’une compagnie aérienne

Mali: le président IBK inaugure le poste de commandement de la force du G5 Sahel

IBKUn pas de plus pour la mise sur pied de la force conjointe G5, dont l'ambition est de lutter contre le terrorisme dans le Sahel.


Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK, a inauguré samedi 9 septembre dans le centre du Mali, le poste de commandement central de la force centrale qui doit coordonner les actions militaires entre le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Tchad et la Mauritanie.

La force conjointe G5, a désormais son quartier général. Il est situé dans une zone militaire de Sévaré, dans le centre du Mali. Bâtiment aux normes, mobilier flambant neuf et une équipe qui se met en place.

Au cours de sa visite, le président IBK a pu rencontrer le commandant de la force, un général malien, son adjoint, originaire du Burkina Faso, et le chef d’état-major, un officier nigérien.

Sur place, le président malien, plutôt bien accueilli selon les témoins, a fait don de 14 véhicules aux militaires. Il a ensuite promis de tout mettre en œuvre, pour que lui et ses pairs du Niger, du Tchad, de la Mauritanie, et du Burkina Faso, fassent le nécessaire pour le démarrage rapide des activités.

A terme, la force sera constituée de 5 000 militaires, originaires des cinq pays du Sahel, qui travailleront notamment avec les militaires français de l’opération Barkhane, dans un premier temps, pour lutter contre le terrorisme.

D’après nos informations, le premier bataillon de la force sera opérationnel avant la fin de ce mois. Et en octobre, si le chronogramme est respecté, on assistera aux premières opérations militaires transfrontalières. Plus précisément dans la zone dite « des trois frontières » entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

 

Source: RFI