Mot du Secrétaire Permanent

SP 2826

 

Les pays du G5Sahel à savoir : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad constituent un espace regroupant la plus grande concentration des menaces sur la paix la sécurité et le développement.

 

Ces pays sont homogènes sur le plan de leurs caractéristiques physico-naturelles, de leurs indicateurs de développement socio-économique, et aussi homogènes de par l’histoire, la géographie et la culture ou même d’un point de vue géopolitique.

 

Le G5 est perçu comme le bon format et la bonne échelle pour traiter des questions spécifiquement sahéliennes.

 

Il regroupe en effet un ensemble de pays touchés par des fragilités structurelles similaires et présentant un ensemble cohérent..La suite

Espace Membres

Ue G5S 16et 17 nov 2017

Visiteurs

260342
Aujourd'huiAujourd'hui470
HierHier670
Cette semaineCette semaine3070
3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

3éme Revue Semestrielle d'information du G5S  

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

Bamako au cœur des préoccupation de la jeunesse du G5 Sahel .Ministres , experts sont réunis...

Vers la création d’une compagnie aérienne

Vers la création d’une compagnie aérienne

Les ministres en charge des transports des pays G5 sahel se sont réunis les  21 et 22 Avril à...

  • 3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

    3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

  • Chefs d'Etat du G5 Sahel

    Chefs d'Etat du G5 Sahel

  • G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

    G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

  • Vers la création d’une compagnie aérienne

    Vers la création d’une compagnie aérienne

‘’La sécurité et le développement du Sahel signifient la stabilité de l'Europe’’dit l’Envoyé spécial du Président français au Sahel

envoyé spécial FRLe diplomate français a inscrit sa mission, devant les médias internationaux, dans le cadre de la coopération régionale, à travers le G5 Sahel, qualifiant ce partenariat d’approche transversale, axée sur l’examen des questions de sécurité de la population et de développement durable, afin de relever les défis majeurs et de rechercher une réponse aux pays du G5S, considérés parmi les Etats les plus fragiles, en particulier en ce qui concerne les problèmes de sécurité et de développement.



L’Envoyé a souligné également d’autres problèmes posés à ces pays dont la pauvreté, les changements climatiques et la mobilité dans toutes ses formes, dans un espace saharien, représentant une zone favorable pour les malveillants pour importer le terrorisme.

Ces défis exigent une conjugaison des efforts, dit le diplomate, en particulier de la part de la communauté européenne, selon laquelle, la sécurité et le développement du Sahel, signifient la stabilité de l'Europe et l’éradication du terrorisme du continent, a-t-il ajouté.

D’importants efforts ont été déployés pour atteindre deux objectifs principaux, a-t-il souligné.

Le premier porte sur le financement de la force commune régionale du G5 Sahel, afin d’endiguer l’insécurité dans cet espace ; d’où la nécessite d’une mobilisation internationale généralisée, a-t-il ajouté.

Le second objectif porte sur la mise en place d’un développement durable pour assurer, une sécurité généralisée et équitable des populations, à travers la fourniture de mécanismes de suivi et la certitude de l'accès des bénéficiaires aux ressources de développement, a indiqué l’envoyé spécial, soulignant que cela requiert une action coordonnée et un partenariat transparent et constant, fondé sur le respect mutuel et le dialogue continu entre les différents Etats concernés, évoquant la poursuite de réunions de travail suivant cette approche.

Le diplomate, a qualifié, sa visite en Mauritanie, la troisième étape d’une tournée au Sahel, de soutien de la France au G5 Sahel, mettant en exergue les six volets prioritaires d’appui au développement dans le Sahel, à travers l'alliance française avec cet espace, relatifs au soutien de l'agriculture dans son sens large, de l'éducation, de la croissance démographique, de l'emploi dans le secteur formel, du développement des énergies renouvelables, de l’encouragement de la bonne gouvernance, de l’appui des intérêts de base des collectivités autochtones et de la sécurité publique.

Source: Agence Mauritanienne d'Information