Mot du Secrétaire Permanent

SP 2826

 

Les pays du G5Sahel à savoir : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad constituent un espace regroupant la plus grande concentration des menaces sur la paix la sécurité et le développement.

 

Ces pays sont homogènes sur le plan de leurs caractéristiques physico-naturelles, de leurs indicateurs de développement socio-économique, et aussi homogènes de par l’histoire, la géographie et la culture ou même d’un point de vue géopolitique.

 

Le G5 est perçu comme le bon format et la bonne échelle pour traiter des questions spécifiquement sahéliennes.

 

Il regroupe en effet un ensemble de pays touchés par des fragilités structurelles similaires et présentant un ensemble cohérent..La suite

Espace Membres

Ue G5S 16et 17 nov 2017

Visiteurs

260342
Aujourd'huiAujourd'hui470
HierHier670
Cette semaineCette semaine3070
3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

3éme Revue Semestrielle d'information du G5S  

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

Bamako au cœur des préoccupation de la jeunesse du G5 Sahel .Ministres , experts sont réunis...

Vers la création d’une compagnie aérienne

Vers la création d’une compagnie aérienne

Les ministres en charge des transports des pays G5 sahel se sont réunis les  21 et 22 Avril à...

  • 3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

    3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

  • Chefs d'Etat du G5 Sahel

    Chefs d'Etat du G5 Sahel

  • G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

    G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

  • Vers la création d’une compagnie aérienne

    Vers la création d’une compagnie aérienne

Première session 2017 des membres statutaires du comité national de coordination (Bf)

carte du burkinaCette première session qui se veut une rencontre de prise de contact a également permis aux membres statutaires du CNC Sahel  de  se pencher sur le programme d’activités du dernier trimestre de l’année 2017 et celui de l’année 2018. Il s’est agi de façon spécifique de :

-prendre davantage connaissance du G5 Sahel et du dispositif national envisagé pour la coordination des actions au niveau du Burkina Faso ;

-examiner et valider les projets de programmes de travail et de budget proposés pour le dernier trimestre de  2017 et de l’année 2018;

-définir les prochaines étapes dans le cadre de l’opérationnalisation du CNC Sahel.

Les échanges au cours de cette première session ont contribué à lever des équivoques sur certaines préoccupations des membres statutaires, à mieux leur faire connaître le G5 Sahel en ses objectifs,ses stratégies et son organisation.

Au titre des activités envisagées dans le cadre du CNC Sahel, il s’agira essentiellement d’asseoir au niveau national un cadre de dialogue et de propositions sur les actions du G5 Sahel, de produire des rapports réguliers et thématiques sur lesdites actions.

Les participants, à l’issue des échanges, ontformulé des recommandations relatives à :

-l’élaboration d’un programme de protection des témoins en matière de la lutte contre le terrorisme, notamment dans le cadre de la coopération judiciaire entre les pays du G5 Sahel;

-la prise en compte de la communication dans la mise en œuvre des activités du CNC Sahel.

Le président de séance a exprimé toute  sa satisfaction pour le déroulement de cette session etremerciéles participants pour leur disponibilité avant de les  inviter à rester mobilisés pour la suite du processus d’opérationnalisation du CNC Sahel.

En rappel, le G5 Sahel a été créé en février 2014 à Nouakchott en République Islamique de Mauritanie, par les Chefs d’Etat du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad, avec la mise en place d’un Secrétariat permanent basé à Nouakchott ainsi que des Comités nationaux de coordination (CNC) au niveau de chacun des cinq (05) pays.

En effet, l’article 14 de la Convention de création du G5 Sahel stipule que « Chaque pays membre met en place un Comité National de Coordination composé d’experts des secteurs d’intervention du cadre de référence. Les comités nationaux de coordination sont les répondants du Secrétariat Permanent. »

                                                                                    

Le Service Communication de la DGCoop