Mot du Secrétaire Permanent

SP 2826

 

Les pays du G5Sahel à savoir : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad constituent un espace regroupant la plus grande concentration des menaces sur la paix la sécurité et le développement.

 

Ces pays sont homogènes sur le plan de leurs caractéristiques physico-naturelles, de leurs indicateurs de développement socio-économique, et aussi homogènes de par l’histoire, la géographie et la culture ou même d’un point de vue géopolitique.

 

Le G5 est perçu comme le bon format et la bonne échelle pour traiter des questions spécifiquement sahéliennes.

 

Il regroupe en effet un ensemble de pays touchés par des fragilités structurelles similaires et présentant un ensemble cohérent..La suite

Espace Membres

Ue G5S 16et 17 nov 2017

Visiteurs

275016
Aujourd'huiAujourd'hui704
HierHier648
Cette semaineCette semaine1862
3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

3éme Revue Semestrielle d'information du G5S  

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

Bamako au cœur des préoccupation de la jeunesse du G5 Sahel .Ministres , experts sont réunis...

Vers la création d’une compagnie aérienne

Vers la création d’une compagnie aérienne

Les ministres en charge des transports des pays G5 sahel se sont réunis les  21 et 22 Avril à...

  • 3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

    3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

  • Chefs d'Etat du G5 Sahel

    Chefs d'Etat du G5 Sahel

  • G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

    G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

  • Vers la création d’une compagnie aérienne

    Vers la création d’une compagnie aérienne

créer un réseau des organismes pour la sauvegarde des terres et de l'environnement

20171113 130523Le professeur Ibrahim  Abdrahman  Ahmed  EL-dukheri  Directeur Général de l’Organisation Arabe pour le Développement  Agricole (OADA) en visite en Mauritanie a conféré avec les experts du  Secrétariat Permanent  du G5S .

 Cette rencontre présidée du coté  du G5S PAR Mikailou  Sidibé Secrétaire Permanent par intérim a abordé plusieurs questions d’intérêt  commun  avant de se féliciter du climat de confiance  qui s s’est instauré entre  les deux organisations  qui inscrivent pratiquement leurs activités  dans les même objectifs à savoir le développement qui  dit  développement  dit  sécurité .

Ainsi donc l’expert résilience et développement durable du  G5S  M Kouldjim Guidio  qui a situé la mission du DG de l’OADA l’a inscrite dans le cadre d’une revue globale  de partenariat, il s’est félicité des actions et contributions financières de l’OADA  au profit du G5S  qui mènent  certaines études pour la mise en place des mécanismes  et de création des sociétés à vocation  agropastorale afin de mieux exploiter les richesses Agricoles de la pèche et de l’élevage  et permettre de les distribuer dans l’Espace du G5S .

Pour sa part, le  directeur général de l’OADA a souligné qu’il apprécie le partenariat  entre son organisation et le G5S et qu’il vise  des programmes ambitieux  qui s’inscrivent  dans la trajectoire du partenariat Arabo-africain  décidé lors du dernier  sommet.

Il dira qu’il  accorde une attention particulière  aux études en cours  qui constitue le premier noyau. Cela dit tout cela  aura comme fond la transparence  pour parvenir à des résultats tangibles. Le deuxième point abordé au cours de cette rencontre entre le G5S et l’OADA  a été axé sur la nouvelle stratégie  sur la dégradation des terres au niveau du continent. Il ressort qu’en matière de lutte contre le phénomène de dégradation, chaque organisation travaille à part. A Nairobi, lors de l’assemblée générale des Nations Unies sur l’Environnement,  il a été suggéré le regroupement  de tous les organismes africains ayant comme dénominateur commun  la question de développement  à  créer un réseau  travaillant pour la sauvegarde de l’environnement et la sauvegarde des terres. L’assemblée  constitutive de ce réseau peut éventuellement avoir lieu dans la capitale mauritanienne. A l’issue de cette rencontre  une déclaration sera faite et des actions de sensibilisation entreprises. Le G5S  qui n’était pas présent au cours de la réunion de la capitale Kenyane est convié  à ce réseau, une invitation naturellement acceptée. Enfin Le professeur Ibrahim  Abdrahman  Ahmed  EL-dukheri  Directeur General de l’Organisation Arabe pour le Développement  Agricole (OADA) a annoncé que le président Tchadien sera choisi comme le parrain de ce réseau compte tenu de son leadership.