Mot du Secrétaire Permanent

SP 2826

 

Les pays du G5Sahel à savoir : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad constituent un espace regroupant la plus grande concentration des menaces sur la paix la sécurité et le développement.

 

Ces pays sont homogènes sur le plan de leurs caractéristiques physico-naturelles, de leurs indicateurs de développement socio-économique, et aussi homogènes de par l’histoire, la géographie et la culture ou même d’un point de vue géopolitique.

 

Le G5 est perçu comme le bon format et la bonne échelle pour traiter des questions spécifiquement sahéliennes.

 

Il regroupe en effet un ensemble de pays touchés par des fragilités structurelles similaires et présentant un ensemble cohérent..La suite

Espace Membres

Ue G5S 16et 17 nov 2017

Visiteurs

275016
Aujourd'huiAujourd'hui704
HierHier648
Cette semaineCette semaine1862
3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

3éme Revue Semestrielle d'information du G5S  

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

Bamako au cœur des préoccupation de la jeunesse du G5 Sahel .Ministres , experts sont réunis...

Vers la création d’une compagnie aérienne

Vers la création d’une compagnie aérienne

Les ministres en charge des transports des pays G5 sahel se sont réunis les  21 et 22 Avril à...

  • 3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

    3éme Revue Semestrielle d'information du G5S

  • Chefs d'Etat du G5 Sahel

    Chefs d'Etat du G5 Sahel

  • G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

    G5 Sahel : LA JEUNESSE AU CŒUR D’UNE STRATEGIE INTEGREE

  • Vers la création d’une compagnie aérienne

    Vers la création d’une compagnie aérienne

La « lutte » contre le terrorisme Quand la Cour Suprême américaine adopte le décret anti-migratoire de Donald Trump !

cour supreme usaLa Cour Suprême américaine a finalement adopté le décret controversé du président Trump visant le Tchad et six (6) autres pays en interdisant l’entrée aux USA des ressortissants de ces pays, sans oublier la suspension de l’entrée dans le pays de responsables gouvernementaux vénézuéliens.

L’adoption de ce décret a pour conséquence immédiate l’interdiction d’accès de plus de 150 millions de ressortissants de pays incriminés. Le décret a connu son adoption après moult batailles judiciaires ;il a été jugé comme discriminatoire car ne visant que la communauté musulmane. Pour rappel, depuis le 07 octobre dernier, le collectif « appel à la solidarité avec le peuple Tchadien » a depuis Niamey, la capitale du Niger lancé un mouvement invitant tous les pays Africains en général et ceux du Sahel en particulier à soutenir le peuple frère du Tchad pour service rendu aux pays du Sahel dans la lutte contre le terrorisme, en dénonçant ce décret injuste du président Trump. Ainsi, le collectif avait dans sa déclaration, dit être surpris d’indexer un pays comme le Tchad, qui a consenti des sacrifices ultimes dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière de ne pas « coopérer avec le gouvernement américain ». Toujours à titre de rappel, après le communiqué du président en exercice du G5 Sahel exhortant les USA à « reconsidérer » sa position, les ministres des Affaires Etrangères des pays membres du G5 Sahel ont eux aussi fait de plaidoyers, le 31 octobre à Washington en rencontrant des personnalités du Département d’Etat et de la Défense afin de renouveler leur préoccupation, suite à la décision du Gouvernement américain d’inscrire la République du Tchad sur la liste des pays visés par le décret migratoire. A ce titre, ils ont estimé que cette mesure ne reflète pas non seulement l’engagement et les sacrifices consentis par le Tchad dans la lutte contre le terrorisme au Sahel (Tchad, Niger et Mali) et dans toute la bande sahélo-saharienne contre Boko Haram d’une part, mais aussi et surtout que cette mesure présente le risque de porter préjudice à la solidarité et à l’unité du G5 Sahel, au moment où le processus d’opérationnalisation de la force conjointe du G5 suscite beaucoup d’espoir auprès de populations du Sahel d’autre part. Après la contribution de l’UE et des USA pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel, l’Arabie Saoudite vient aussi d’annoncer une contribution substantielle. Mais, pour plusieurs observateurs de la scène, une telle opérationnalisation aura peu d’impact dans la lutte contre le terrorisme si d’aventure un pays comme le Tchad reste sous menace de sanction au nom de la lutte contre le terrorisme pour laquelle il est en avance sur beaucoup d’autres à travers le monde. Malgré l’adoption de ce décret par la Cour Suprême, rien n’est encore définitif . Ainsi, il appartient aux pays africains en général et ceux du Sahel en particulier avec les autres partenaires à se battre de manière diplomatique pour que le Tchad soit retiré sur cette liste .

MamaneKakaTouda, coordonnateur du réseau des jeunes du G5 Sahel/Niger