Lancement du prix du G5 Sahel pour la promotion du genre dans les domaines de la Défense, de la Sécurité et de la Justice

par Diagana Abdoulsalam

Le décor était bien planté pas moins  d’une quarantaine de personnalités dont notamment les représentant   des Forces de Défense et de sécurité, les organisations et organismes internationaux , le corps diplomatique et bien entendu, le Ministère mauritanien des Affaires sociales de l’Enfance et de la famille – C’est donc devant ce parterre de personnalités  qu’a  été lancé officiellement  le  prix   G5 Sahel  pour la promotion de la paix dans les secteurs de la Défense , de la Sécurité et de la justice . Il revenait au Secrétaire exécutif  du G5 Sahel l’Ambassadeur Eric Yemdaogo Tiaré  de procéder au lancement  officiel  du prix dans une cérémonie  qui a lieu à Nouakchott en Mauritanie. C’était  à l’issue  d’un atelier d’échanges qui  a  définit les contours du Prix avec des propositions d’actions concrètes.

Les  récipiendaires viendront  des structures étatiques  Femmes, Hommes  ayant contribué  de manière significative dans la défense, la  sécurité et la  justice de leur pays. Les critères d’éligibilité sont : être  ressortissants d’un Etat du G5 Sahel, fonctionnaires ou membres des  structures de défense, sécurité et justice.

Les postulants à la  candidature peuvent le faire  en ligne ou en présentiel. Elle peut être  individuelle ou  par nomination.

L’événement est organisé par le G5 Sahel avec l’appui de l’ONUDC  en partenariat  avec plusieurs organismes internationaux  et surtout le soutien financier du Royaume de Danemark  et le Royaume de Norvège.

Le Secrétaire exécutif a, dans son mot de clôture, réitéré l’engagement du G5 Sahel à jouer toute sa partition  dans cette initiative qui consiste  à la promotion du prix  pour la  paix dans les domaines  de la Défense, la Justice et la Sécurité. Le coordinateur du système des Nations Unies  en Mauritanie,  la responsable stratégie Sahel  à l’ ONUDC  ainsi que  la représentante  de la Ministre  des Affaires Sociales de l’Enfance et de la Famille  de la Mauritanie  ont également abondé dans le même sens mettant l’accent sur les stratégies  développées  pour  la Paix.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées. D’ailleurs, une exposition photo  et une projection d’un  documentaire  mettant en exergue  les femmes en tenue  dans les pays du Sahel ont attiré l’attention des participants  à  la cérémonie  de lancement du prix pour la promotion de la paix.

Dernières nouvelles